Face au miroir de votre âme

Spiritualité, angéologie, enseignements, énergies, astral, outils de transformation, reiki etc...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Désir- Attachement

Aller en bas 
AuteurMessage
mewatocime
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 57
Localisation : Sud
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Le Désir- Attachement   Lun 4 Juin - 3:36

sunn4 LE DESIR - ATTACHEMENTsunn4 (première des 5 émotions)

Lorsque celui-ci prédomine dans le courant d’une personne et l’amène à agir de façon essentiellement négative, est pour lui une renaissance dans le monde des esprits avides.
En fait on exprime en soi même un certain types de mondes.
Cela ne conduira pas pour autant à prendre renaissance dans ces mondes, mais des tendances très fortes et des actes très négatifs de cette nature de monde.
Le désir- attachement: c’est ce qui nous lie au monde par le biais des sens et la croyance à la réalité des objets sensuels.
Ce que nous percevons, les formes, les sons, les odeurs. Tout ce que nous expérimentons au moyen du corps et des organes sensoriels nous lie à l’expérience que nous éprouvons comme si elle était réelle et définitive.
Le désir- attachement, est l’émotion de base. Nous ne devons pas seulement la comprendre comme le désir envers quelqu’un d’autre, le désir entre un homme et une femme, mais comme l’attachement qui nous lie à l’expérience ordinaire du monde.
L’attachement en ce sens est le fait de tout considérer en fonction de nous même: moi- mon esprit- mon corps- ma parole- mes biens- ma réputation- mes amis etc…………
A partir du moment où ,nous sommes complètement prisonnier de cette conscience (moi), nous projetons les autres comme différents, comme apparaissant différents de nous.
Cette dualité forme le terrain où vont se déployer toutes les autres émotions:la haine- la jalousie- l’aversion etc………
Nous voulons changer les choses, tenir ce que nous n’avons pas, repousser ce que nous ne voulons pas connaître et toutes les souffrances et les émotions naissent de cette frustration.
Donc ici, abandonner les émotions signifie: abandonner cet attachement, ce lien avec le monde, il n’existe plus « d’objet » pour susciter les émotions, pour faire naître d’autres formes d’expression de cet attachement.
Les personnes ne sont plus perçus comme étant différentes, séparés, et nous n’allons plus réagir par rapport à eux de façon émotionnelle.
Les émotions vont d’elles mêmes s’apaiser, et le corps et l’esprit vont connaître une dimension heureuse et stable.

Dans ce type de méditation, on procède ainsi:
« La cause de tous les troubles et de toutes les perturbations est mon propre esprit; il est à l’origine de toutes les difficultés que je rencontre, et la souffrance naît d’un état troublé de l’esprit. Si j’abandonne la saisie de l’esprit, j’abandonne en même temps le trouble ».
Quand on ne rejette plus sur l’extérieur la responsabilité de nos souffrances et de nos problèmes et que nous la reconnaissons dans notre propre esprit, nous pouvons y mettre un terme.

La forme d’attachement la plus courante est le désir qu’un homme peut éprouver pour une femme ou vice versa.
Quand nous éprouvons ce désir ou cet attachement, nous pouvons méditer ainsi:
« Cette personne qui semble si attrayante et désirable est comme un vase d’or remplie d’urine et d’excréments. Si l’extérieur semble plaisant, l’intérieur n’est que substances déplaisantes et impures. »

Nous continuons en nous interrogeant:
Trouvons nous vraiment attrayant ce corps qui n’est en fait qu’un sac rempli de substances impures et repoussantes, qui abrite toutes sortes de parasites?
Nous réfléchissons à cette idée pour l’établir clairement dans notre méditation, dont le but n’est pas de provoquer un dégoût ou un rejet de la personne, mais de poser un regard plus lucide sur l’objet du désir.
La raison de ce désir et de cet attachement envers quelqu’un d’autre repose sur l’attachement à notre propre corps.
Il est nécessaire de réfléchir que nous avons exactement le même corps et que nous sommes constitué de la même somme de substances impures.
Quand nous pensons »moi », « je », nous nous voyons souvent comme quelqu’un de très bien parce que nous nous identifions à quelque chose, souvent au corps, et l’orgueil que nous développons.
L’importance que nous accordons à nous - même sont liés à l’existence du corps.
Par la méditation sur l’impureté du corps, par le fait de voir que cet orgueil est basé sur quelque chose qui n’a rien d’enviable, nous pouvons réussir à contrer cet attachement à nous- même.
Si nous ne faisons pas cette méditation, nous risquons d’être complètement dominé par l’orgueil et, de là, toutes autres formes d’émotions s’élèvent.

Nous pouvons aussi méditer sur ce qu’il advient du corps au moment de la mort: il peut être mangé par les vers, dévoré par les oiseaux, brûlé, etc…… c’est quelque chose qui arrive aux autres aussi bien qu’à nous même et il faut méditer sur cela pour prendre conscience de cet attachement que nous avons envers le corps.

Ce sont ces méthodes qui permettent de vaincre les différentes formes d’attachement. Elles sont appelées méditations sur l’impureté et sont pratiquées par les Bouddhas pour eux-mêmes.
Le résultat en est l’obtention de la paix et du bonheur, de la sagesse et de la compassion.

" Si une abeille est attirée par le miel qu'elle produit et si elle plonge dedans, elle se tue elle-même"
sunn4

_________________


Que tous les êtres soient heureux, au nord , au sud , à l'est, à l'ouest ,au nadir, au zénith, de l'atome à la galaxie que tous les êtres soient heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mewatocime.fr
 
Le Désir- Attachement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur l'attachement
» Contraintes sémantiques et dérivation en é- : attachement habituel, naturalité et dissociation intentionnelle
» L'Attachement à Dieu.
» Le non-attachement
» le lien d'attachement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Face au miroir de votre âme :: Par delà votre conscience :: Méditations-
Sauter vers: