Face au miroir de votre âme

Spiritualité, angéologie, enseignements, énergies, astral, outils de transformation, reiki etc...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La méditation d' Altaïr

Aller en bas 
AuteurMessage
Oénah
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 533
Age : 58
Localisation : Trois-Rivières QC Canada
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: La méditation d' Altaïr   Sam 16 Juin - 17:39

11 15 11
La méditation d' Altaïr
Cette méditation requiert cinq octaèdres de fluorine d'un bleu pastel, transparent.
star
Cette méditation se fait debout, bras et jambes décroisés, face au sud. Le mandala de pierres est constitué sur un cercle d'environ 50 cm de diamètre, une pierre se trouvant devant vous par terre face au sud, les quatre autres étant équidistantes de façon à former un pentagramme ou une étoile à cinq branches. De même que pour Shamballah, quand vous avez placé ces pierres, elles reposent sur une des faces triangulaires, une des pointes étant orientée vers le haut. Cette pointe doit être dirigée vers le centre.
Cette méditation vise à vous faire pénétrer de manière idiopathique dans un système solaire, Altaïr, encore appelé constellation de l'Aigle. Altaïr est un système solaire où toutes les planètes sont équerrées, c'est à dire ont déjà franchi la quatrième dimension. C'est sur ce lieu que se trouvent les grands archétypes de l'humanité, par exemple la coupe du Graal, la Jérusalem céleste, qui est en fait une ville vaisseau spatial d'or et de lapis lazuli, les grands symboles non encore incarnés dans notre humanité terrestre, la croix glorieuse par exemple du retour du Christ. Ce système solaire est le dépositaire de tous les archétypes se situant sur une sphère céleste élevée, qui ont été incarnés sur cette Terre ou qui doivent un jour s'y manifester. Altaïr a participé, il y a quelque soixante-douze mille ans à la création de la troisième race racine, la race atlante.
En effet, Altaïr, comme Orion, comme Bételgeuse, fait partie de trois systèmes solaires qui ont envoyé chacun, il a quelque soixante-douze mille ans, quatre émissaires pour instruire la race qui était incarnée sur la Terre. L'ordre de voyage était parti du soleil central de la galaxie, Sirius, là d'où nous viennent les plus grands avatars, êtres réalisés, qui ont dépassé le stade de la condition humaine, mais qui à l'occasion d'une mission précise se réincarnent dans un corps humain pour délivrer un enseignement de haute portée philosophique et spirituelle. Parmi les avatars célèbres et cosmiques, citons Jésus, Marie, Isis, Melchisédech et plus près de nous Satya Sai Baba, incarnation de Vishnou.
star
Lors de la méditation qui va suivre, vous aurez l'occasion de vous téléporter vers quelques-uns des archétypes contenus dans le système solaire d'Altaïr. La quantité des archétypes contenus là-bas est à la dimension de ceux qui ont été véhiculés sur notre système solaire. Il vous appartiendra par la suite, une fois que vous serez habitué à l'énergie générée par le mandala, de faire vos propres voyages sur Altaïr et de découvrir les archétypes que vous aurez choisis au préalable.
Vous êtes donc debout à l'intérieur du mandala, les yeux clos, la colonne vertébrale bien droite. Un courant d'air un peu frais commence à se faire sentir au niveau du bas de votre corps. Il remonte doucement le long de vos jambes, arrive au tronc, puis au niveau de votre visage. En parallèle, vous pouvez éprouver, ressentir une très légère élévation de votre température corporelle. Vous percevez derrière vos paupières closes comme des flashes de lumière très brefs, qui se succèdent de plus en plus rapidement. Vous sentez alors comme un bandeau sur votre front. Lorsque vous aurez atteint cet état, imaginez que de votre troisième oeil part un rayon de lumière bleu indigo. Ce rayon de lumière indigo va créer devant vous une sphère de lumière couleur indigo. Quand cette boule est parfaitement constituée et visible au devant de vos yeux clos, vous transférerez votre conscience à l'intérieur de cette sphère. Vous baignerez alors dans cette couleur indigo. Maintenant le voyage commence.
Vous pensez derrière vos yeux clos à un aigle blanc, l'aigle blanc d'Altaïr.. Quand vous arriverez à visualiser un aigle tout blanc, vous aurez l'impression d'être élevé, comme si votre corps s'agrandissait, comme si votre tête allait toucher le plafond de la pièce où vous vous trouvez. Alors la boule indigo dans laquelle vous êtes s'élève, vers le ciel, franchit le plafond, le toit, et se retrouve maintenant dans les airs. La boule indigo continue à traverser les nuages, l'atmosphère et se retrouve maintenant dans la nuit étoilée.

La vision de l'aigle blanc est toujours là et vous pensez Altaïr. Vous franchissez des étoiles, des cieux, des galaxies. Vous vous dirigez vers un système solaire très blanc, vous vous dirigez vers l'une de ses planètes, une planète qui vous apparaît comme une couleur verte. Votre vitesse décroît et vous descendez vers cette planète. Des continents apparaissent entourés d'une eau qui West pas bleue, mais vert émeraude, des montagnes, des déserts d'une couleur terre de Sienne. Et vous vous posez délicatement dans votre boule bleue sur l'un des ces déserts.
star
Vous vous retrouvez sur un sol étrange, où vos pas semblent s'enfoncer légèrement, où votre démarche semble aérienne; une densité plus lourde que celle de la Terre, mais avec un sentiment de légèreté. Et vous vous dirigez maintenant vers les portes de ce désert, là où vous apercevez une végétation, mais une végétation très particulière, dont la couleur n'est pas le vert de notre Terre, mais plutôt un gris argent. Et vous êtes maintenant dans cette plaine, dans cette vallée magnifique aux couleurs étranges. Et tout au bout de cette vallée, il vous semble apercevoir une masse gigantesque suspendue dans ' les airs, arrimée à la terre par ce qui vous semble être des fils d'or.

Vous vous dirigez en flottant maintenant vers cette masse gigantesque suspendue entre ciel et terre et en vous approchant, vous commencez à apercevoir une cité entière au-dessus du sol. Ce qui vous semblait des fils d'or sont en fait des chaînes gigantesques, couleur or. Cette cité apparaît comme transparente, le soleil s'y reflète, y créant une impression étrange d'irréalité.
star
Vous vous élevez maintenant vers cette cité aérienne, qui est apparemment une ville suspendue. En vous élevant vers elle, vous remarquez un toit de cathédrale, mais un toit de cathédrale en cristal. Un rempart ceinture cette cité, un rempart fait de lapis-lazuli. Et les portes sont disséminées tout autour de cette enceinte, chaque porte étant d'une couleur différente. Vous vous dirigez vers la porte la plus proche de vous, une porte gigantesque à deux battants, de plusieurs mètres de haut, tout en pierre, tout en cristal. Cette porte s'ouvre toute seule à votre approche et vous pénétrez dans le vaisseau cosmique, dans la cité cosmique, dans la Jérusalem céleste. Les murs de la cathédrale dont vous aperceviez le toit en cristal sont de pierre, de pierre cristalline, de cristal de roche. Autour de ce temple sont disposées des colonnes de lapis-lazuli. Le parvis du temple est d'or et d'argent. Vous montez les marches de calcédoine, les marches couleur de ciel qui vous amènent à l'entrée de ce temple dont la porte apparaît comme un cristal d'une brillance et d'un éclat comparable à ceux du diamant.
star
Les deux battants de cette porte s'ouvrent et vous pénétrez maintenant à l'intérieur de ce qui semble un lieu de culte, de célébration pour une fête cosmique que vous ne connaissez pas. Des ouvertures pratiquées sur le mur laissent passer des lumières colorées différemment. Vous vous apercevez qu'il y a sept orifices sur les murs, chacun laissant passer une seule lumière, une seule couleur de l'arc-en-ciel. Ces sept couleurs se rencontrent en plein centre du temple, là où se trouve un cristal de roche, lui aussi en forme de cathédrale. Le cristal de roche est éclairé aussi par le haut, par une lumière blanche. Il vous semble apercevoir une aura d'un bleu éclatant, dont la limite se trouve presque à la hauteur des murs gigantesques de cette cathédrale.
star
Petit à petit, vous vous laissez baigner par la vibration du cœur de cette cité cosmique, un rayonnement de lumière intense, mais qui ne brûle pas. Vous vous asseyez en tailleur. Le cristal est à quelques mètres de vous et vos mains se tendent vers lui. Vous recevez comme sa bénédiction, sa lumière parfaite. Vous restez ainsi quelques instants. Vous ressortez de ce temple maintenant et vous vous promenez dans des rues pavées d'obsidienne, des rues pavées d'émeraudes, rues bordées d'autant de cathédrales comme celle que vous venez de visiter, toutes aussi fascinantes les unes que les autres. Et à nouveau vous vous élevez dans les airs et vous contemplez cette Jérusalem céleste par le haut. Autant de pointes, autant de cathédrales qui se dressent vers le ciel, toutes posées sur la fondation de colonnes en lapis-lazuli. Vous les admirez. Les rues en obsidienne et en émeraudes vous apparaissent comme des trajets rectilignes d'énergie parfaite. Mais déjà votre regard se porte au loin, sur la région montagneuse de cette planète.

Vous vous dirigez vers cette montagne couleur terre de Sienne sans végétation, comme mise à nu par le soleil. Vous approchez de l'un de ces monts. A l'intérieur de celui-ci sont pratiquées des ouvertures. Vous vous dirigez vers l'entrée d'une grotte située presque au sommet de ce mont. Vous êtes toujours au contact de cette terre couleur terre de Sienne, vos pas s'enfoncent légèrement. Cette grotte est sombre, mais une brillance apparaît tout au fond en un point précis de la grotte. Vous pénétrez à l'intérieur et vous vous retrouvez dans une grotte tapissée d'améthystes. Au fur et à mesure que vous vous dirigez vers le fond, là où se trouve le point de brillance, les améthystes commencent à s'éclairer et à vibrer et à vous communiquer leur effet vibratoire. Vous vous dirigez vers ce lieu de brillance au fond de la grotte et, au fur et à mesure que vous vous approchez de cet endroit, les parois d'améthystes semblent s'éclairer elles aussi. La couleur violette se mélange à la brillance verte et or du fond de la grotte et en approchant de ce fond vous apercevez un autel, un autel de marbre blanc. Sur cet autel de marbre blanc est posé un objet qui répand si généreusement cette lumière, une coupe, une coupe verte transparente. Cette coupe très stylisée, très ciselée, est une coupe d'émeraude. Elle repose sur ses trois pieds. Vous approchez d'elle avec beaucoup de respect.

Vous vous trouvez en face de l'archétype humain que l'on a appelé la coupe du Graal. A l'intérieur se trouve un liquide d'un rouge miroitant, étincelant. Vous êtes maintenant au pied de l'autel et vous vous appuyez sur le sol, sur le tapis d'améthystes, face à cet autel et à cette coupe d'émeraude. Vous êtes assis en tailleur, les paumes de vos mains réunies devant votre ventre. La coupe se met à briller de mille feux et vous envoie son rayonnement et le rayonnement de son divin contenu. Et vous restez là quelques instants. Maintenant vous vous relevez et vous cherchez l'entrée de la grotte, là où se trouve l'éclat du ciel et du soleil à l'extérieur. Vous vous dirigez vers la sortie et là à nouveau, vous vous mettez penser à votre boule bleu indigo et celle-ci apparaît instantanément comme suspendue là devant vous. Vous pénétrez à nouveau à l’intérieur et là une seule pensée : la planète bleue, la Terre.
star
Et à nouveau vous vous élevez de cette planète merveilleuse en apercevant ici et là d'autres archétypes que vous reviendrez visiter : le Bouddha bleu, symbole de la compassion et là, au milieu de la mer, une arche, l’arche de Noé. Vous vous élevez encore en apercevant d'autres symboles que vous vous promettez de revenir explorer. Et vous êtes à nouveau maintenant dans la nuit étoilée, vous refranchissez les systèmes solaires, les voies lactées, les galaxies et la planète bleue est à nouveau visible au-dessous de vous. Vous descendez vers elle, de plus en plus vite, et vous êtes à nouveau dans votre corps. Vous reprenez conscience des énergies qui circulent autour de vous. La sensation de bandeau sur le front s'atténue et disparaît, le courant d'air frais est maintenant limité à vos pieds. Vous pouvez tout doucement ouvrir les yeux et ressortir de votre mandada.
star
Source "méditation guidée avec les cristaux" du Dr Jean-luc Ayoun
11 15 11

_________________

Ma pensée est intimement liée à la Terre, de ses entrailles, j'ai goûté à la vie. De son sein maternel, je sens les battements de son coeur, même lorsque je dors. Extrait de Gardien de la terre, 1955
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maheo.ca
 
La méditation d' Altaïr
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» Sensations physiques lors de la méditation
» Méditation dominicale : De la richesse
» Méditation à l'abbaye d'Orval.
» Méditation de Powa pour le moment de la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Face au miroir de votre âme :: Énergies :: Lithothèrapie-
Sauter vers: